73 avenue de la libération 66700 Argelès sur Mer

Dr Daunis Damien

Chirurgien Dentiste

73 avenue de la libération 66700 Argelès sur Mer
73 avenue de la libération 66700 Argelès sur Mer

Qu'est-ce qu'un implant dentaire ? Indications et contre-indications

Un implant dentaire est assimilable à une racine artificielle. Il se présente le plus souvent sous la forme d’une vis en titane placée dans l’os de la mâchoire. Il remplace la ou les racines d’une dent absente et sert de support pour réaliser une couronne, un bridge ou une prothèse amovible...

Quand pose-t-on un implant ?

Un implant peut être mis en place, soit immédiatement après l’extraction d’une dent, soit après la cicatrisation de l’os et de la gencive. L’acte chirurgical est souvent simple et peu douloureux. Il se fait sous anesthésie locale comme pour le traitement d’une carie.
La prothèse définitive est réalisée après la solidification de l’os autour de l’implant (dans un délai de 2 à 6 mois).  C'est l'ostéointégration, phénomène découvert en 1960 par le professeur Allemand :Bränemark , qui a mis en évidence la soudure de l'os autour des spires de l'implant et à l'heure actuelle dans la technique de pose sous crestale on a même une formation osseuse au dessus du col de l'implant signant une nouvelle forme d'intégration crestale, rendant de la sorte l'intégration osseuse beaucoup plus parfaite. Dans certaines conditions, une prothèse provisoire peut être mise en place immédiatement après la pose de l’implant.


9_601
9_601
10copie
10copie

Indications et contre-indications

Pour poser un implant, il faut que le volume et la qualité de l’os de la mâchoire soient suffisants. Ces paramètres sont généralement évalués à l’aide d’un scanner. Cependant il est aussi possible d’augmenter le volume osseux à l’aide d’une greffe osseuse. Il est également important que les dents voisines et la gencive soient saines.


Voir aussi : Les greffes osseuses pré-implantaires


Les contre-indications absolues sont rares : il s’agit principalement d’irradiation de la face lors des cancers des maxillaires, ou de haut risque d’endocardite infectieuse (infection d’une valve du cœur par des bactéries de la bouche).

Les contre-indications relatives sont plus fréquentes : mauvaise hygiène, tabac, diabète non équilibré...

Nos conseils

  • L’implant permet de remplacer une ou plusieurs dents sans affecter les autres dents, et offre une prothèse à la fois fixe et confortable.Pour une durée importante dans le temps,il évite d'abîmer les dents adjacentes comme nous étions obliger de faire lors de la pose de bridges.Il est la seule technique lorsque le volume osseux est suffisant ,dans les données les plus actuelles de la médecine , mais autant, pour l'heure nos organismes officiels ne veulent pas le rembourser
  • Les implants posés quelques mois après les extractions ,maintiennent une bonne stimulation osseuse, empêchant une résorption partielle de l'os alvéolaire et maintenant de la sorte le volume et les masses musculaires à leur place et permettant un moindre vieillissement des individus (rides) surtout dans les édentations antérieure.
  • Les implants ont une durée de vie de plusieurs dizaines d’années.
  • Si vous êtes concerné, vous devez, comme tous les porteurs d’implants, observer une hygiène dentaire extrêmement rigoureuse et effectuer des contrôles très régulièrement.
  • Il n'existe aucune allergie connue ou déclarée au titane chirurgical utilisé dans les implants dentaire, le grade des titanes utilisé dans le dentaire est proche des grades utilisés en chirurgie orthopédique depuis de nombreuses années, nous pouvons dire de ces matériaux :qu'ils sont complètement biocompatible, et qu'ils s'intègrent parfaitement à toutes les masses osseuses pour de très nombreuses années.
  • La seule différence avec une dent naturelle est que l'implant ne possède pas de ligament alvéolo-dentaire du fait de cette soudure à l'os rendant plus complexe l’occlusion avec la dent antagoniste qui doit toujours avoir un bon support parodontal.

Dernière mise à jour le: 04/06/2020

Article rédigé par le praticien