Cabinet Dentaire des Docteurs Daunis Richard et Daunis Damien
Omnipratique-Implantologie-Chirurgie buccale et Parodontologie.
Chirurgiens-Dentistes à Argelès sur Mer

73 avenue de la libération - 66700 Argelès sur Mer

Tél. : 04.68.81.18.44
Tél : 09.61.26.94.57

- Fax : 04.68.81.18.44

L'ostéointégration ?

L'ostéointégration : c 'est une des phases de l'implantation dentaire, lors de la pose d'un implant il y a dans un premier temps la chirurgie implantaire et ensuite vient le temps de l'ostéointégration, puis enfin la pose des différents accastillages sur l'implant dentaire.

Qu'est-ce que l'ostéointégration de l'implant?

On appelle ostéointégration le temps ou la période de vie de l'implant qui est nécessaire pour avoir une intégration de l'implant à l 'os alvéolaire , l'os et l'implant s'intègrent  l 'un à l'autre, il y a une véritable ankylose et du néo-os se forme entre les spires de l'implant  , le rendant totalement immobile contrairement à la dent qui possède un os alvéolaire qui naît et meurt avec la dent et qui possède le desmodonte (ligament alvéolodentaire) qui fait qu'il existe une véritable articulation autour de chaque dent.

Quelles sont les conditions d'une bonne ostéointégration ?

-l'implant doit arriver stérile dans son logement: préfabriqué par des forets égalements stériles.

-l'implant doit avoir une stabilité primaire ( le jour de l'implantion) importante et surtout il doit être quasi immobile, pour un parfait contact entre l'implant et l'os afin de créer cette ankylose, qui ne sera possible que s'il y a formation osseuse entre les spires et l 'os, et selon l'implant (implant sous-crestal ) sur l 'épaulement supérieur de l'implant.

-le temps de cicatrisation muqueux doit être respecté :

   2 à 3 mois

-le temps de cicatrisation osseux doit être respecté :

    3 à 4 mois pour le maxillaire inférieur (mandibule ou mâchoire du bas);

    4 à 6 mois pour le maxillaire supérieur (mâchoire du haut).

Conclusion

  • Cette ostéointégration de l'implant rend difficile la réalisation de bridges dento-implanto portés ( c'est à dire des bridges entre une dent et un implant), il faudra toujours lui préférer des bridges implanto- implanto portés (c'est à dire des bridges entre deux implants) .
  • Tout celà à cause de la différence qui existe entre une dent et un implant au niveau articulaire , l'implant est soudé à l'os ( par le phénomène d'ostéointégration )et la dent posséde une véritable articulation ( articulation entre la dent et son os alvéolaire par son desmodonte)
  • D'où l'importance des réglages de l'occlusion avec les prothèses sur implant par rapport aux antagonistes.
  • Le bridge dento-implanto porté doit toujours être une exception, parfois nécessaire par la nature de l'édentation, mais il faudra toujours lui préférer, lorsque cela sera réalisable, un bridge implanto-implanto porté ( dont les deux piliers du bridge sont :deux implants).

Dr Daunis richard

Article rédigé par le praticien le 26/05/2014